Rechercher dans :

transp

 


Retour

Jean-Claude Lavoie

Professeur sous octroi agrégé, Département de pédiatrie
Affilié au département de nutrition

 

Jean-Claude Lavoie Adresse :

Centre de recherche
CHU Sainte-Justine
3175, Côte Ste-Catherine
Montréal (Québec)  H3T 1C5

Téléphone : 514 345-4931, poste 3940
Télécopie : 514 345-4801
Courrier électronique : jean-claude.lavoie@umontreal.ca
Page Web :  

 

Thèmes de recherche

Les nouveau-nés prématurés sont fréquemment nourris par voie intraveineuse à cause d’une immaturité de leur voie gastro-intestinale. Ces solutions nutritives administrées par voie parentérale incluent tous les éléments nécessaires pour le développement et la croissance de l’enfant. Par contre, le fait de mettre en contact différents nutriments, dans une même solution, favorise des interactions indésirables entre ces molécules. Ainsi, dans les solutions de nutrition parentérale il y aura, d’une part, génération de molécules oxydantes telles que des peroxydes et aldéhydes, et d’autre part, altération/disparition d’autres nutriments tels que des vitamines, acides aminés et lipides. L’infusion de ces molécules indésirables en même temps que la nutrition parentérale génère chez ces enfants un stress oxydant important ayant des conséquences immédiates sur leur santé et un impact à long terme, plusieurs années plus tard, sur leur métabolisme du glucose et des lipides.

Intérêts de recherche du laboratoire

  1. le stress oxydant chez les nouveau-nés particulièrement chez les prématurés en association avec des complications pathologiques associées à la prématurité telles que la dysplasie broncho pulmonaire et la cholestase;
  2. l’impact de la nutrition durant la période néonatale sur les mécanismes métaboliques impliqués dans la re-programmation du métabolisme du glucose et des lipides;
  3. la compréhension des processus physico-chimiques réactions au sein des solutions de nutrition parentérale, et entérale, conduisant à l’oxydation des nutriments afin de proposer des solutions alternatives sécuritaires pour l’enfant.

Publications choisies

  1. Chessex P, Watson C, Kaczala G, Rouleau T, Lavoie ME, Friel J, Lavoie JC. Determinants of oxidant stress in extremely low birth weight premature infants. Free Radic Biol Med 49 :1380-6, 2010
  2. Maghdessian R, Côté F, Rouleau T, Ouadda ABD, Levy E, Lavoie JC. Ascorbylperoxide contaminating parenteral nutrition perturbs the lipid metabolism in newborn guinea pig. J Pharmacol Exp Ther 334:278-284, 2010.
  3. Lavoie JC, Rouleau T, Tsopmo A, Friel J, Chessex P. Influence of lung oxidant and antioxidant status on alveolarization: role of light-exposed total parenteral nutrition. Free Radic Biol Med 45:572-577, 2008
  4. Kleiber N, Rouleau T, Nuyt AM, Chessex P, Perreault M, Lavoie JC. Neonatal exposure to oxidants induces later in life a metabolic response associated to a phenotype of energy deficiency in an animal model of TPN. Pediatr Res 68:188-92, 2010
  5. Turcot V, Nuyt AM, Rouleau T, Tsopmo A, Germain N, Potvin L, Lavoie JC. Long-term impact of a deficient neonatal diet to sustain the antioxidant defence on the lipid and glucose metabolism. Free Radic Biol Med 47 :275-282, 2009.


© Département de nutrition, 2011